Accueil > Librairie Médiathèque > Librairie > Cartes mentales et conceptuelles à l’école et au collège

Coup de projecteur

Cartes mentales et conceptuelles à l’école et au collège

CYCLE 3, 6E, 5E, 4E,

Le CD permet de découvrir la carte mentale et la carte conceptuelle, des outils pédagogiques au service des enseignants. Les auteurs montrent différents usages des cartes à l’école et au collège qui pourront devenir autant de déclencheurs pour enrichir les pratiques pédagogiques. Ces outils permettent de partir de l’élève, de ses compétences et ses difficultés. Un élève qui développe sa carte mentale ou conceptuelle, agit pour synthétiser, organiser, mémoriser, présenter des connaissances qu’il fait siennes, avec pour objectif d’être capable de les réinvestir. C’est un moyen pour l’enseignant de mettre en oeuvre une grande variété de situations d’apprentissage avec l’élève au centre du dispositif pédagogique. Le choix des auteurs a été de partir de la compétence 7 « Autonomie et Initiative » qui, en tant que compétence transversale, est difficile à évaluer par des enseignants mais permet de mettre en oeuvre les autres compétences du socle commun.
Oser se lancer dans l’élaboration d’une carte c’est faire preuve d’initiative, c’est un levier pour mettre l’estime de soi, la motivation et la créativité au service des champs disciplinaires.


Voici ce que nous dit Pierre Mongin :
- Parce qu’elle est vraiment très puissante. Grâce à la carte mentale (qui possède un seul noyau) et la carte conceptuelle (qui en possède plusieurs), on peut à peu près tout organiser sous forme de carte : une leçon, une réunion, une recette de cuisine, une conception du monde… Et cela, parce que le principe organisationnel qui permet de passer du chaos à l’ordre via la carte est très proche de la manière dont fonctionne notre cerveau.
C’est à la fois un outil universel et un outil complet. Une mindmap combine 5 codes pour transmettre l’information : les mots, les couleurs, les images, la typographie et les liens hypertextes. Chaque mot / idée est une brique de base, à articuler avec les autres.

Pierre Mongin fait des cartes avec des enfants de 5 ans, avant qu’ils sachent lire. Les enfants apprennent très vite à créer une carte en remplaçant les mots par des images, et c’est justement le fait qu’on réduise fortement la part de l’écrit dans une carte qui rend cette méthode si attrayante.

Sur le cédérom, deux logiciels libres et gratuits de mindmapping : Freeplane et CmapTools.

L’usage de la carte mentale permet de contourner les difficultés liées à l’usage de la langue, écrite ou orale. L’élève timide ou qui a du mal avec l’orthographe (dyslexique) pourra exprimer ses idées et réaliser la tâche demandée aussi bien que tous les autres.

Le site de Pierre Mongin.
Une vidéo.

Réf : 590CD019 - Prix : 14,90 €


Le cours de Rémi Bachelet


Article publié le dimanche 22 décembre 2013, par Chantal Thos